Grâce à une première vague européenne de dons d’un montant de 500 000€, une équipe médicale est partie depuis le 18 octobre 2019.

Elle est composée de 2 chirurgiens, 1 anesthésiste, 2 urgentistes et 2 généralistes.

 Ils ont tous une expérience de la médecine en zone de guerre.